Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 02:37

 

 

DSCN0231

 

La fatigue fatiguée

 

Je traîne pieds nus dans la cuisine

mal dans la poitrine

comme une pierre brûlante et pointue dans l’œsophage

respire difficilement

cherche à quoi accrocher mes yeux

pas même un poisson à regarder tourner dans son bocal

ni un oiseau se jeter contre les barreaux de sa cage

Moi et mes principes !

J’allume la télé

Merde. J’éteins tout de suite

j’essaie la radio

une foldingue hurle un air d’opéra

lui claque la gueule à elle aussi

...

La folie tapie dans un coin de ma tête

passé une demi-heure aux chiottes à lire

le programme télé

souligné ou encadré deux ou trois phrases bien

senties de beaux-parleurs patentés

Le monde va sûrement changer...

Fini le fond de cerises à l’eau-de-vie

Grignoté un bout de fromage

Le voyant rouge du téléphone clignote

efface sans écouter

Il fait très lourd...

sors pour regarder les étoiles

peux pas garder la tête levée

de toute façon c’est toujours les mêmes

Une fois, j’en ai vu une tomber à mes pieds

en plein jour

un petit morceau d’étoile tout noir

...

Je me déshabille en chantant

je danse pieds nus dans le gazon

sec sec sec

de l’eau coule sur mon visage

sale ma bouche

je ricane en chialant

Il fait si lourd...

...

Un avion traverse le ciel en clignotant

Que font tous ces cons là-haut

Je leur hurle ma haine!!!

Un oiseau s’enfuit en criant de peur

ou de protestation...  

Je l’ai dérangé!

"Reviens! Besoin de compagnie!"

 Je lui crie…

Je le vois traverser la lune

chevaucher la voie lactée

Le feuillage du marronnier s’agite

Je frissonne...

Pourtant il doit faire encore pas loin des

30 degrés cette nuit.

Et ça, c’est une comète

Ou un engin spatial

Je lui parle en martien, on ne sait jamais.

Crrrac!

Marché sur quelque chose qui m’a piquée au talon

C’est vrai, je suis pieds nus

Fais une grimace aux étoiles

Rentre.

...

La lumière électrique est encore plus sinistre    

Je me nettoie les pieds sans trouver la piqûre

Je m’asperge d’eau froide

Me recouche dans les draps moites

Sans regarder l’heure

Il en reste sûrement trop à tuer

des heures

le cauchemar du jour

 

se pointera toujours assez vite…

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche