Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 09:55

 

 

                             Et voilà!  ExPoéPic13 à Jumilhac le Grand : terminé!... 

                                    après 3 mois d'exposition!

                    Les 2 derniers jours sous la bannière personnalisée

                                des "Journées du Patrimoine"

 

DSCN4256

 

 

 DSCN4068

 

  Ce fut une belle et longue aventure!

             la suite...où et quand???

                          

         Mystère et boule de gomme!

 

 

 DSCN4057

 

                  Bye, then!

        jusqu'à... "la prochaine"!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 10:26

 

 

010.jpg

 

J’aime.

JE aime Moi.

 

J’aime pas JE

mais

JE aime MOI.

 

Dis-MOI

JE

aimes-tu MOI ?

et MOI

qu’aimé JE ?

...

Aime-moi MOI-même

dit JE.

 

La mer est secouée L’amer va vomir

JE dit La mer fait peur

 

Quitte MOI dit JE

On sera SOI

 

 

Tu vois, dit MOI, Le monde est un JE

et MOI

JE ne suis pas seule

 

JE connait des MOIs

qui sont seuls

un monde plein des MOIs

des MOIs fous de JEs

 

Fin de MOI

et mort de JE

à deux dans un cercueil pour ne pas être

 

seules

JE et

MOI

...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 10:27

 

 

 

004

   'tite chouette / dessin de Diane Meunier 2002

 

 

  extrait du recueil "HorsDuDedans" : 

 

 

Voilà ! C’est simple

.....  

Pour le chat, la glace au chocolat  

 

un quartier de pomme pour la tortue

  

pour les plantes, l'eau et le soleil  

 

aussi pour les oiseaux 

 

 

Le vent qui s’emporte  

 

les araignées s’en balancent  

 

les merles bécotent les cerises  

 

ou les promènent dans leurs becs

 

Les idées s’enlacent  

   

les espoirs se tressent  

   

et s’en mêlent les mots  

   

pattes d’oiseaux dans la poussière éternelle  

   

comme de minuscules indiens  

   

chasseurs de fourmis

 

Tout ce qui traverse le ciel  

   

sifflote ou s’étire en silence  

   

repos ou transe  

 

Et passent les rêves d’un monde à l’autre  

   

comme des pêcheurs à la lanterne  

   

impatients et doucereux  

   

comme un pierrot amoureux  

   

de la lune ou d’une sirène  

   

aux yeux de mer

 

...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 09:56

 

 

 

DSCN2207

"Les Trois Forces" Diane Meunier 2009 / Glycéro sur contre-plaqué 64,5x102cm

 

 

Qu’est-ce qu’un being, a gent, an infant ?

le question se suspend me surprend

et saisit mi alma

et puis l’ange - le tout blanc

qui se taille en plumes et chante en mélo tout sucre

et puis l’autre - le tout noir

le même - à quatre pattes de derrière

qui raffute dans son souffle jusqu’au bout du raisonnement

tirant sur ses dents

à faire pleurer beings, gents, infants

éléphants et caïmans 

ailéfants et caïhombres

et baleines balbeings

et les ‘tites souris qui trinquent toudis

et les araignées-musaraignes

et les muses à régner et les tutti pas frutti

qui savent pas plus vivre entre eux que nous deux

tous comme un seul comme des seuls qui toussent

 

qui

 

pluvieux que leurs ancêtres

que ça rigole de vin et qui bat cats and chiens, niños y mutters

sous l’abri du toi et de l’autre

à deux comme un seul tous

et pis quoi ?

 

Trop malvicieux l’avenir sans vrais jours

toujours endlessly

 

et l’air trop dur qui fouette le dos des cheminées

à rendre trompettes les girouettes

et toujours closed les abris

et pleins de nuages dans les eyes

weil les coups de pied dans les ailes des elles

On les connait même pas ceux-là-qui-tout-bleus

amis de ceux-ci-qui-tout-gris

partis gone mais pas enfuis mais qui mais qui

pas vu pas pris illimités

n’ont pas besoin de clefs

pour s’enfuyer d’escape en fuga en auf der flucht

comme les étincelles del cruel fuego

 

Basta ya!

 

Ici-bas se bat le soleil de la queue dans l’œil

qui s’en sortira tout mort gestorben

avant la fin de vivre

***

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 01:05

 

 

 

 006-copie-1.jpg

 "La lune basse" / craie pastel grasse et sèche sur feuille Canson / Diane Meunier 2000

 

Habille-toi, on sort ce soir !

Y’a pas d’étoiles et il fait tout noir !

Une bonne soirée de désespoir !

 

Qu’il est bon qu’il est beau mon désespoir !

avec ses beau yeux comme des trous

 noirs comme des phares éteints

 

Je conserve mon désespoir,

je le soigne bien, on ne sait jamais !

il pourrait disparaître !

Qu’est-ce que je deviendrais ?

 

Désespoir ! Sors de ce trou !

Je lui crie

Non ! je t’y attends...

Il rit

 

Mon désespoir se blanchit la pilule dans son tunnel

pendant ce temps-là je me fais belle...pour lui !

 

Désespérer ? ou ne pas naître ?

C’est vite vu : on rigole pas sur cette planète !

 

(Souris souris !) chuchote mon désespoir

quand tu seras morte je viendrai te voir !

(Merde alors ! je me dis, je veux la fin du monde

 

...pour le désespoir aussi!

  

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 03:36

 

 

Filaments - Diane Meunier- ExPoéPic 13 à Jumilhac le Gran

        "Filaments" Diane Meunier / Printemps 2013 / 65x50cm

 

 

Le trou
n’est pas assez grand où cacher mes bizarreries
mes splendeurs mes anomalies mes patatras mes vices
et mes etcétéras

Il faudrait plus qu’un trou  pour contenir mes maladresses
mes étourderies mes pataquès mon amphigouri
mon baragouin mes artifices mon baratin
mes calomnies mes pathologies
Ou
un trou plus grand
un trou si grand si abyssal un trou béant
où cacher TOUT :
ma perfection ma misanthropie ma solitude ma poésie
mes encombrements et turpitudes ma mélancolie
ma lassitude et
mon génie !
...
Voilà
juste un trou jamais comblé
avec
un petit trou au bout d’où tomberaient mes petits riens
et mon grand TOUT
tout ce qui reste passé et le tout-à-venir
pour ne pas encombrer
...

Un chouette petit trou
C’est tout
Est-ce trop demander ?

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 10:05

 

 

 

 

 001---Copie--4-.jpg

 

 

Le réel est un matériau douteux, invérifiable

aride à en mourir, effrayant,

dangereux même

si l’on ne s’en sert pas pour l’œuvre.

Comme la vie.

 

Le réel n’existe pas par essence

il se fabrique sur la base de la vie qui SEMBLE réelle

elle aussi.

 

Double illusion consécutive et réversible.

Illusion devenue cauchemar

comme le réel-fictif

 

Utiliser les miettes, les rogatons, les fantômes, les atomes cristallisés

de ces temps mythomanes

pour en parfumer l’œuvre et la humer

 

Ainsi se cristallise le sens du monde

par des images, des odeurs, des sons originaux

Ainsi se pétrifie le faux réel

se justifie le non-sens du monde

 

par l’absurde

l’impossible

l’inconcevable

l’inexplicable

l’irrecevable

mensonge !

  

  

  

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 16:13

 

 

 

 

DSCN2415

  "Bluettes et rosettes"  / Diane Meunier 2009

             Glycéro sur Tripli 125x110

  

 

 

P

 

o

 

è

 

me

 

             s

 

  

qu’on peut pas lire, à peine écrire

 

avec des mots qui bougent tout le temps

 

qui tiennent pas droit dans leurs bottes et qui titubent

 

sans a(e)ncre sans amarre

 

sans mât mais

 

 mais mais

 

peut-être...et pourquoi « niet »

 

à voir pour ses couleurs

 

ses douleurs

 

ses ecchymoses violettes

 

ses papillons dans ses mirettes

 

ses raideurs ses froidures ses rougeurs

 

quand l’hiver vous attache par les cheveux

 

vous cloue dans sa gelure

 

ses brûlures ses langueurs ses ardeurs

 

quand l’été vomit sa chaleur

 

en éclaboussures

 

Et ces poèmes lie de vin de fond de bouteille

 

avec ses visions ahuries

 

qui grimpent au mur comme des souris

 

pour vous sauter sur le dos

 

et vous rentrer sous la peau pour faire leur nid

 

Et ceux triangulaires

 

aux mots pointus et jaunes comme des éclairs

 

ou comme des scies ou des ciseaux tachés rouge sang

 

Ceux plutôt gris-noir qui vous rentrent dans l’œil, dans l’oreille

 

s’encastrent sous le crâne

 

pour y forer malignement

 

et s’y planquer comme des tumeurs

 

des mots sans gant sanglants je ne dis pas comment

 

Et ceux comme des ampoules ou des cannes

 

comme des cigognes des phares des girouettes

 

des vers à mille pieds avec des trous aux chaussettes

 

et ceux comme des cloches des trompettes

 

et ceux aux vers crasseux

 

aux pansements douteux

 

et ceux avec des  papillons

 

dans les yeux

  

  

  

  

  

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 08:53

 

 

 

 

002 - Copie (2)

  "Conversation d'oiseaux"  Diane Meunier / 2010 / Gouache sur papier Canson 

 

   

 

« A plus tard ! » me crie mon désespoir !  

J’en ai marre !  Je vais faire un tour à la foire !  

...  

Et me voilà sans désespoir !

 

Mon désespoir joue au canard dans ma baignoire  

il ne me quitte pas du regard...  

(Je crois qu’il veut me noyer !)

 

Il perd ses cheveux, ses dents, ses yeux...  

mon désespoir broie du noir !  

Et là  je ris  de sa poire !

...  

"Désespoir, mon canard,  

veux-tu que je te joue de la flûte   

et de la lyre pour te guérir ?"

   

Mine de rien, mon désespoir s’esbigne !  

« Va pas trop loin ! » je lui crie  

ou tu vas me regretter...   

 

Je crois qu’il a une liaison avec un espoir pas permis...  

Il me trahit ! Je vais le TUER !

 

Ce matin mon désespoir ne s’est pas réveillé...  

Je l’ai cru mort ! Je l’ai frappé !  

En réponse,  il a cogné !

 

C’et peut-être moi qui aurai ta sale peau de cafard !  

Je lui ai gueulé !  

Et lui il se marre...sans rigoler

 

 

     

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 09:23

 

 

 

Bannière rouge envolée horizontale-Diane Meunier-Février

 

"Bannière rouge envolée"  Diane Meunier Mars 2013 / sur bois de parquet gris 40x65cm

 

 

Elles chantent les bannières! Ils crient les calicots!

 

Les idéaux défilent et filent comme des cerfs-volants

 

se prennent dans les ficelles comme les oiseaux

 

ou s'enroulent dans les drapeaux comme des idiots!

 

 

 

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche