Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 11:42

001 - Copie (6)

 

 

P

o

è

me...

                                            s

qu’on peut pas lire, à peine écrire

avec des mots qui bougent tout le temps

qui tiennent pas droit dans leurs bottes et qui titubent

sans a(e)ncre sans amarre

sans mât mais mais

mais

peut-être...et pourquoi « niet »

à voir pour ses couleurs

ses douleurs

ses ecchymoses violettes

ses papillons dans ses mirettes

ses raideurs ses froidures ses rougeurs

quand l’hiver vous attache par les cheveux

vous cloue dans sa gelure

ses brûlures ses langueurs ses ardeurs

quand l’été vomit sa chaleur

en éclaboussures

Et ces poèmes lie de vin de fond de bouteille

avec ses visions ahuries

qui grimpent au mur comme des souris

pour vous sauter sur le dos

et vous rentrer sous la peau pour faire leur nid

Et ceux triangulaires

aux mots pointus et jaunes comme des éclairs

ou comme des scies ou des ciseaux tachés rouge sang

Ceux plutôt gris-noir qui vous rentrent dans l’œil, dans l’oreille

s’encastrent sous votre crâne

pour y forer malignement

et s’y planquer comme des tumeurs

des mots sans gant sanglants je ne dis pas comment

Et ceux comme des ampoules ou des cannes

comme des cigognes des phares des girouettes

des vers à mille pieds avec des trous aux chaussettes

et ceux comme des cloches des trompettes

et ceux aux vers crasseux

aux pansements douteux

et ceux avec des                  papillons

des           papillons

des                                                                      papillons

des                               papillons

dans les yeux...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

commentaires

Nath 23/04/2012 18:36

Je pense que si...une échelle microscopique, point besoin de gros verres, juste voilà des barreaux qui nous font monter les lèvres vers le souffle...

nadie 23/04/2012 18:28

ne faut-il pas toujours une échelle microscopique au bout des yeux pour lire de la poésie?

Nath 23/04/2012 14:21

Il se lit tellement bien qu'il se met dedans, dedans nous, autour de nous, pas loin, tout près, de haut en bas et de bas en haut.!
Je confirme, il se lit, il y a l"échelle au bout du regard . MERCI

nadie 08/03/2012 12:28

J'en suis heureuse! Merci!

lutin 07/03/2012 19:50

oh si il se lit !

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche