Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 10:00

 

 

 

 006-copie-1.jpg

 

J'ai oublié la forêt

ses géants bruissants aux grands pieds enterrés   

nés du vent et de la terre,     

lançant leurs bras comme des crochets   

 agrippés au néant  au vertige au-dessus         

 leurs doigts jouant de la lumière    

vibrant d'une attente patiente   

 inconnue des hommes...

 

 

J'ai oublié le désert

hermétique voluptueux rythmique   

le brutal Hoggar brûlant l'espoir   

les mirages tremblants d'oasis rêvées   

les étoiles intenses amassées entassées sur nos têtes   

comme les grains de sable sous nos pieds   

et ce ciel concentré  écrasant  l'orgueil    

comme un scorpion...

 

J'ai oublié l'océan

les vents brisants affolants   

les chants profonds des baleines   

l'envoûtement  des sirènes   

les dauphins dansants   

les grands oiseaux braillards,   

mendiants arrogants  drolatiques         

les voiliers angéliques   

les masses d'eau grondantes perturbantes    

ondulantes   

extatiques...

 

 

J'ai oublié le pôle sud le pôle nord      

la banquise émouvante   

la vastitude glacée étincelante      

les traîneaux éreintés    

les géants blancs immobiles     

imperceptiblement vivants   

les majordomes rassemblés tassés   

dans la bise hurlante  

impassibles   

leurs petits sur les pieds    

Puis l'aurore boréale d'une beauté sidérante,   

le retour du soleil, le ciel parfait  

enfin clément...

 

J'ai oublié la montagne   

ses élans stridents, ses tragiques déchiquètements,    

ses ruisseaux cahotants ou faméliques,   

son couronnement blanc,   

son abdication grise, chaotique

 

 

J'ai oublié les champs  les saisons fantasques,   

les moissons mécaniques     

les fleurs philanthropiques   

souriant du simple plaisir d'exister  d'être aimées   

j'ai oublié l'orage bienfaisant  content de lui    

tournant dans les blés affolés   

et sitôt englouti

 

 

J'ai oublié la terre, la lune et son tournis   

les continents les mers  les astres et l'infini   

j'ai oublié l'ombre et la lumière les couleurs    

le noir  le blanc  le gris   

j'ai oublié immensément le grand      

intensément le petit

 

 

J'ai oublié les cités   

les tours nobles, prestigieuses   

et celles déchues  exilées   

les marchés  les marchands,    

les modestes quartiers,  les brillants,   

les avenues palpitantes  agitées   hurlantes   

la foule pressée excitée  excitante

frémissante  angoissée...

 

 

J’ai oublié les mendiants    

ignorés repoussants repoussés,   

les rues désertes qui regardent passer   

 en alerte

le promeneur solitaire   

avec son chien - son corollaire

 

 

J'ai oublié le temps,   

j'ai oublié les gens,   

j'ai oublié leurs sourires,

leurs larmes

leurs colères   

leurs espoirs   

leurs folies

 

j'ai oublié ma mère mon père    

mon ami mes enfants    

mes amis mes parents    

mes voisins mes ennemis

 

j'ai oublié

les compagnons de route    

l'espoir la lutte le doute le plaisir    

et d'oubli en oubli   

j’ai oublié qui je suis    

et puis   indifférente   

 la vie m'a oubliée    

aussi...

 

 

 

     

  003-copie-1.jpg 

 

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche