Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 16:53

 

 

001---Copie.jpg

 

 

  Le public 

  comme je me plais à l'imaginer   

  ne serait pas un oisillon aveugle, bec grand ouvert, 

  exigeant sa becquée de culture prédigérée.  

  Et l'artiste, tel que je le devine, n'aurait pas à être utile,   

  ni rentable. 

  Ni d'ailleurs aucun être humain! 

  Il suffirait à chacun d'EXISTER, d'abord 

  et d'ETRE ensuite, s'il s'éveillait, s'il le souhaitait,  

  le recherchait et y travaillait. 

  Le chien existe, l'oiseau existe, l'insecte, la fleur, le brin d'herbe, 

  la pierre-même existe... 

  Mais "ETRE", c'est autre chose : 

  Ainsi l'Homme qui ne peut se contenter d'exister recherchera  

  inlassablement dans un effort constant et volontaire  

  ce qui pourra l'aider à ETRE 

  "Deviens ce que tu es", a dit Le Philosophe 

  et la seule vraie mission de l'Homme, c'est de s'éveiller;   

  et la seule vraie "Utilité" de l'artiste est d' être 

 

.../...non pas le V.R.P d'une ville, d'une région, d'une culture officielle   

  mais celui qui accomplit la Tâche d'imaginer l'inexistant, 

  d'inventer l'impensable, 

  de créer le jamais-vu, jamais entendu,  

  de nouveaux modèles, 

  de nouvelles perspectives, 

  de nouveaux mondes 

  dont la société s'emparera ou qu'elle rejettera 

  selon son propre état d'éveil, sa subjectivité  

  ou son objectivité du moment. 

  .../... 

  Et puis peu importe que l'œuvre artistique soit bien ou mal accueillie, 

  car en fait, l'Artiste ne gagne rien à être plébiscité.  

  La société aura tôt fait de le récupérer pour l'apprivoiser 

  et le ramener à ses propres valeurs.   

  Pour échapper à ce mauvais sort, l’'artiste ne peut qu'être  

  en constante opposition avec le "courant", l'ordre établi.  

  Pour qu'une société se renouvelle, pour son propre éveil,   

  il est nécessaire qu'elle soit bousculée, chahutée,  

  bouleversée sans répit, 

  l'empêchant ainsi de s'auto-satisfaire de sa médiocrité et  

  de ses certitudes confortables. »   

  (D'après Alberto Manguel : "dans la forêt du miroir") 

 

 

  C'est à cette fin qu'œuvre l'Artiste. 

  C'est sa seule Utilité, sa Responsabilité, 

  s'il doit en avoir une. 

  Car, au final, c'est à l'Univers qu'il doit rendre compte, 

  et non au microcosme socio-politico-culturel  

  Ce n'est pas son rôle de chercher ce qui pourra toucher le public  

  et lui plaire  

  c'est au public de rechercher,  

  outre ce qui lui ressemble, mais surtout  

  ce qui ne lui ressemble pas, dans le but "sacré" de   

  transformer l'affirmation subjective j'aime/j'aime pas,   

  en interrogation objective de la nature de son être-propre,  

  en relation avec le "tout unitaire", démarche qui pourra l'amener  

  à accepter tout autre élément "particulier"   

   - aimable ou pas -  

  au même titre que lui-même... 

 

 

001.jpg

 

 

Texte extrait du recueil : "Je veux aller au Paradis avec Bukowski"

Dessins originaux (aquarelle et gouache sur carte A6)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche