Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 18:11
 
 
 
DSCN2410
           
            Ignominie des heures creuses, des vies creuses comme s'il n'y avait que des trous dans le fromage de tête.  Et les rats du monde qui se battent pour s'en tartiner d'abondance ! C'est vrai qu'on doit tellement puer la connerie! Un vrai régal pour ces bestiaux!
            Je vis entourée de nature, fleurs, arbres, petits zoziaux et compagnie et je m'emmerde. C'est très joli mais je m'emmerde, je m'emmerde, je m'emmerde à crever.
            En ville aussi je m'emmerde. Trop bruyant trop puant trop fréquenté.
            Chez des amis je ne m'emmerde plus parce que j'en ai plus. Ils m'emmerdent et je les emmerde. Chacun voudrait refaire le monde à sa manière. Trop compliqué  et fatigant.
            S'emmerder tout seul au moins ça n'emmerde personne
            A cheval, en voiture, allongée ou sur pieds, en voyage ou à la maison, (tiens, rien que ces expressions : "à la maison", ou "en voyage"... ou encore "en famille", aïe  aïe  aïe ! quelle merde !) je m'emmerde.
            Au ciné, je ne m'emmerde plus car j'y vais plus. Trop cher, trop loin. Les films et les séries de merde à la télé de merde me suffisent. Et je vais pisser quand j'en ai envie. Sans emmerder personne. Et pas un emmerdeur pour gêner ma vision.
            Et parlons pas des magasins de merde et ces chariots plein de merdes qu'on achète parce qu'on s'emmerde !
            L'emmerdement créatif est-il un moindre mal ? : écrire, peindre,  lire, chanter, danser, jouer, s'incarner dans une peau de merde en faisant semblant d'être une merde plus intéressante que la merde ordinaire...ou bien voir des acteurs de merde éructer, suer, postillonner, se masturber devant un public (ça s'est vu!) qui s'emmerdent ou font semblant de pas, ça a quelque chose de surréaliste qui me ferait presque apprécier l'odeur de cet emmerdement...
            Peut-être que la merde artistique est parfumée ? La seule humable parce qu'elle se revendique comme telle : une bien belle merde ? Ou est-ce la pire ? La merde parfumée, ça vous fait pas gerber ?
            La boîte à merde aussi parfois me piège dans son merdier. Connexion au monde parfait de la merde planétaire qui distrait - pus ou prout - de la merde individuelle, sans aucun effort s'il vous plaît: la merde prête à porter!... chacun y trouve la merde sans goût et presque sans coût.
            Des fois, il y a de très jolis films qui parlent de gens dans la merde qui arrivent à aimer quand même cette vie de merde et ce monde de merde! Il en faut pour tous les goûts. Moi, ça me fout le cafard.
            Mais qu'on ne vienne pas me faire la morale de merde.
            Les méchants qui déglinguent tout ce monde de merde moi je dis : c'est les vrais sauveurs. Mais ceux qui font un sale boulot de merde ne sont jamais reconnus pour leurs mérites. Il en faudrait plus pourtant.  Mais chacun a la carrière qu'il peut ! Qui a le choix ?
            Et les donneurs de leçons de merde sont les pires parce qu'à cause d'eux ce monde de merde peut continuer !
            Allez, je m'arrête là, on finirait par s'emmerder...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Diane Meunier / mystic'anar / nadie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'écrit de la chouette
  • Contact

Profil

  • Diane Meunier / mystic'anar / nadie
  • Poète, éditrice artisanale ("l'écrit de la chouette",peintre,comédienne,auteure-compo-interprète de 5 CD (Universal Jeunesse) + co-fondatrice de la Cie R.A.O.U.L. & R.I.T.A. avec Thierry Lefever (voir dans "liens")

Texte Libre

Tous les textes et toutes les images  (reproductions de peintures et de dessins, ainsi que les photos) - sauf exceptions dûment identifiées - sont de Diane Meunier, l'auteure de ce blog. Tous les droits sont donc exclusifs, sauf autorisation au cas par cas.

Recherche